Présentation


Comme l’indique le nom de notre association, nos membres proviennent de la région que l’on appelle l’Arc-horloger (à part quelques exceptions qui confirment la règle). Cette région est celle de l’horlogerie mais on y trouve d’autres industries telles que le décolletage, la microtechnique ou la fabrication de machines.

Notre association regroupe des entreprises horlogères mais aussi des maisons travaillant dans ces autres secteurs, raison pour laquelle notre nom fait référence « aux industries » de l’Arc-horloger.


Fondée au 1er janvier 2012, l’apiah regroupe deux associations plus anciennes, elles-mêmes résultat de fusions intervenues dans le passé. Elle est ainsi l’héritière d’associations fondées à la fin du XIXème ou au début du XXème siècle et qui ont donc participé au régime de paix du travail dans l’horlogerie et les microtechniques dès le début, en 1937.


Notre association est membre des deux associations faîtières de l’industrie horlogère suisse, la  Convention patronale de l’industrie horlogère et la Fédération de l’industrie horlogère, elles-mêmes membres, respectivement de l’Union patronale suisse et d’economiesuisse. Elle participe ainsi à la défense des intérêts généraux de ses membres face au monde politique et aux syndicats. En particulier, elle siège dans la délégation patronale qui négocie les renouvellements de la convention collective de travail.


L’apiah est en mesure de conseiller ses membres dans divers domaines juridiques, en particulier tout ce qui concerne le droit du travail. En cas de litige avec le syndicat, elle négocie avec celui-ci aux côtés de l’entreprise.
 

Grâce à l’utilisation du courrier électronique, l’apiah communique sans délai à ses membres toutes les informations qui peuvent leur être utiles.