"Cote d'or"



Le parcours des métaux précieux utilisés dans l'industrie horlogère fait l'objet de nombreux contrôles et doit répondre à des normes internationales strictes.

Le prix des matières précieuses est soumis à de fortes variations. Or, ces matières jouent un rôle considérable dans le prix de certains articles, en particulier de la boîte de montres.

Dans les usages de la branche, l'or titré à 999,9‰ passe pour être travaillé à un produit fini, à un alliage de 18 carats. Les alliages souvent utilisés sont l'or jaune 2N18 avec une forte teneur en argent, l'or rouge 5N18 avec une forte teneur en cuivre et l'or gris avec une teneur variable de palladium.

Le prix du métal est arrêté le jour de la mise en travail de la commande matière.

Notre association dispose de tabelles appelées "COFITER" et "COFIPAC" pour les alliages d'or, de platine et d'argent. La tabelle COFITER s'applique au cas où l'or fin est entièrement fourni par le fabricant. Le COFIPAC s'applique en revanche au cas où l'or fin est partiellement fourni par le client. Ces tarifs tiennent compte des frais d'immobilisation de la matière première, d'une perte de déchets jugée irrécupérable, d'une partie des frais d'affinage et des frais de fabrication d'alliage.

Nous n’établissons pas de cote pour le palladium, mais nous sommes en mesure de fournir une évaluation des coûts à prendre en compte pour cette matière.

Ces tabelles n’ont évidemment aucun caractère obligatoire mais sont très généralement admises et utilisées par les fournisseurs et clients concernés.


Modalités d'accès

 

 


L'accès à ces tabelles n'est possible qu'avec un mot de passe.

 

Identification



Ce service est gratuit pour les membres de l'association, en revanche, il est payant pour les entreprises non membres.

 

Si vous êtes intéressé par ce service, si vous souhaitez vous abonner, veuillez remplir le formulaire ci-dessous.

 

 



Formulaire de contact


Les champs marqués avec * sont nécessaires







Image Captcha Recharger une nouvelle image